I said donut disturb

mercredi 13 septembre 2017

Cet été, avec Marjorie, on a arpenté les rues de la ville à la recherche de spots originaux et colorés pour faire de jolies photos. On a quand même (encore) atterri rue Gramat, parce que finalement, les murs colorés, c’est vraiment ma tasse de thé. Alors quitte à me retrouver devant un mur arc-en-ciel, j’ai joué le jeu à fond les ballons : à moi les tatanes poilues Boohoo (je les appelle « les claquettes chatons »), le tshirt et la pochette donuts (TOU-JOURS PLUS), la jupe lamée rose et les lunettes miroirs. On n’oublie surtout pas son tatouage licorne hein ! Quoi, on n’est pas là pour beurrer les chocolatines non ? Aller, profitez bien de la fin de l’été, bientôt, c’est le retour des manteaux doudous (et de la raclette)…

Summertime 2016

mardi 14 juin 2016

Entre deux averses et des rafales de vent (et ouais, je ne me peux m’empêcher de parler météo que voulez-vous) j’ai réussi à enfiler une robe, et de nouvelles pompes, sous l’objectif d’Alice. Mais pas n’importe quelle chaussures figurez-vous, puisqu’il s’agit de petites merveilles Asos estampillées LICORNE (oui, encore). Et celles-là, je ne suis pas prête de les lâcher, même si il est plus que temps de sortir en sandales. Bref, le délire continue (on ne change pas). Je vous laisse juger.

Pink unicorn baby

vendredi 03 juin 2016

Si la licorne a eu droit à son article dédié, voilà qu’elle me suit partout désormais (à priori pour la vie). Premier billet dégaine estampillé unicorn : mieux qu’un bijou ou une paire de pompe, le petit animal rose fait partie intégrante de chaque look, rose ici encore. Je vous laisse découvrir le fameux bomber Mango (que je n’ai quasi jamais réussi à porter jusqu’ici, météo oblige), le joli collier geek Jule & Lily (cœur, cœur), et les Stan Smith personnalisées par Docteur Sneaker, le spécialiste de la custo’ de baskets.

oiseau de paris tatouage licorne

Devenir une licorne

mardi 31 mai 2016

Vous l’avez peut-être vu sur les réseaux sociaux, mais pour ma part, la révolution est en marche. J’ai fait le grand saut, j’ai franchi le pas, ou je suis passée du côté obscur, comme vous voulez, mais en tout cas, je ne peux plus faire machine arrière : me voilà tatouée. Terminé les décalcomanies éphémères : voilà que j’ai la licorne dans la peau.